Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 janvier 2017 5 13 /01 /janvier /2017 10:54

En présence de la Préfète, d'une partie de l'équipe des 40 élus qui la composent et de représentants du Conseil Régional, Départemental, Maires, Chambres de Métiers et entrepreneurs ainsi réunis, François-Xavier Brunet, Président de la CCI de Tarbes et Hautes-Pyrénées vient de procéder le 12 janvier dernier à sa traditionnelle cérémonie des voeux transmis pour 2017 au public rassemblé pour la circonstance à l'Hôtel Consulaire. Il devait rappeler à cette occasion le rôle prépondérant mené par la CCI aux côtés des entreprises du Département, les décisions difficiles qu'elle a dû prendre en matière de restrictions budgétaires imposées, entraînant des réductions d'effectifs et l'importance du soutien quotidien qu'elle apporte aux entreprises du territoire.pour progresser dans un contexte économique actuellement difficile.Il devait aussi rappeler sa volonté de continuer de valoriser fortement avec ses équipes ses actions menées en Hautes-Pyrénées pour que le département reste représentatif au sein de la nouvelle Grande Région Occitane. Faisant enfin allusion aux élections nationales qui se profilent, F.X. Brunet devait ajouter :"N'oublions pas que la démocratie c'est le choix de la liberté. Ne nous laissons pas tenter par les sirènes de la démagogie et du populisme.qui n'ont jamais été bons pour la marche des affaires et la vie économique de notre pays. Albert Camus disait : " Celui qui désespère des évènements est un lâche. mais celui qui espère en la condition humaine est un fou." Mon voeux pour 2O17 est donc de renoncer à la lâcheté mais de faire le pari de la folie." Une conclusion appréciée de tous !

Repost 0
Published by Jacques Petit
commenter cet article
13 janvier 2017 5 13 /01 /janvier /2017 10:12

Les USA connaissent déjà depuis plusieurs décennies un recul du secteur industriel au sein de leur économie, similaire à celui observé dans de nombreux pays développés L'industrie manufacturière n'y représentait plus que 12,2 % du PIB en 2015 et 8 millions d'emplois industriels ont été détruits depuis la fin des années 1970.

La Fabrique de l'Industrie, laboratoire d'idées créré en octobre 2011 par l'UIMM, le Cercle de l'Industrie et le GFI, rejoints depuis par le GIM, pour que la réflexion collective sur les enjeux industriels gagne en ampleur et en qualité, travaillent de façon approfondie et pluridisciplinaire sur la réalité et les perspectives de l'industrie en France et en Europe sur l'attractivité de ces métiers, ses relations avec les diverses parties prenantes,les opportunités et les défis liés à la mondialisation.

S'agissant de ses publications, elle vient de publier une Synthèse n°11 de situation actuelle de l'industrie américaine, disponible en téléchargement gratuit sur le site de la Fabrique : info@la-fabrique.fr  qui donne un aperçu édifiant des difficultés économiques rencontrées dans ce pays en matière d'industrialisation. Un rapport utile à consulter pour tout connaître sur les effets économiques et sociaux de la compétion internationale sur place rencontrée dans ce secteur.

Repost 0
Published by Jacques Petit - dans Economie mondiale
commenter cet article
12 janvier 2017 4 12 /01 /janvier /2017 11:23

Le monde de l'enseignement supérieur vient d'ouvrir ses portes au futurs bacheliers des Hautes-Pyrénées à travers le 5ème Salon Studyrama des Etudes Supérieures qui s'est ouvert ce 12 janvier au Parc des Expositions de Tarbes. Plus de 60 établissements représentant plus de 400 formations en initial ou en alternance, de Bac à Bac + 5 (Universités, IUT, prépas, écoles de commerce et d'ingénieurs, écoles de métiers, CFA...) y sont représentés. Ces organismes régionaux provenant de toute la France sont venus conseiller et guider les jeunes vers le cursus le mieux adapté à leur niveau d'études et leur spécialisation avec des programmes reliés à des secteurs aussi variés que les sciences, les arts, l'industrie, le commerce, la santé, l'informatique ou l'environnement.

Cet évènement est organisé avec le soutien de l'Education Nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche en partenariat avec la Ville de Tarbes. Le 13 janvier, dans les halls 3 et 4, plusieurs pôles thématiques regrouperont les différentes filières professionnelles : agriculture, environnement, commerce, communication, science, technologie. Les élèves pourront se documenter, s'informer et définir leurs souhaits concernant leur avenir auprès des différents établissements et entreprises.

Repost 0
Published by Jacques Petit
commenter cet article
11 janvier 2017 3 11 /01 /janvier /2017 17:55

Coach, experte du monde de l'entreprise, auteure et conférencière, professeur en développement des talents, Présidente de l'association "The next step by femmes remarquables" qui oeuvre pour une société plus inclusive, Isabelle Deprez prête aussi son concours à l'association "Second Souffle" qui booste les chefs d'entreprise ayant connu l'échec  Déjà interviewée dans le passé sur ses activités par Jacques Petit, journaliste sur la radio en ligne Widoobiz.com, elle accompagne aussi de futurs créateurs d'entreprise, aussi bien sur la transition salariat/entrepreneuriat que sur la réflexion concernant tout projet à l'étude.

Une aide précieuse et de bon conseil pour toutes celles et ceux qui rencontrent des problèmes ou désirent se lancer dans le management sans nécessairement en maitriser tous les aspects.

Contact : isabelle@isabelledeprez.fr

 

Repost 0
Published by Jacques Petit
commenter cet article
11 janvier 2017 3 11 /01 /janvier /2017 13:17

Depuis le  6 janvier 2017, la CGPME vient de changer de nom et devient la CPME, la Confédération des PME .Un nom plus direct et une nouvelle identité visuelle qui affirme ses valeurs humaines, de proximité, rigueur,, fiabilité, dynamisme, combativité et créativité. Rappelons pour mémoire qu'elle défend avec énergie les TPE-PME de tous les secteurs de l'économie en tant qu'organisation patronale interprofessionnelle. Elle rassemble en son sein  125 unions territoriales en métropole, en Outre-Mer et près de 200 fédérations et syndicats de métiers. La dénommée maintenant CPME se fixe 4 objectifs à l'horizon 2020 :

- Encourager la prise de rique au sein des TPE-PME

- Agir pour un environnement économique favorable

- Être un moteur de l'innovation et du développement responsable

- Favoriser un dialogue social serein et non contraint dans l'entreprise

Elle compte ainsi se donner un nouvel élan à l'aube d'une année cruciale où elle compte bien placer les préoccupations des PME au coeur de l'élection présidentielle. F.X. Brunet, sur la photo en compagnie de Jacques Duvin, ex Président de la CGPME65, va assurer désormais la succession de ce dernier à la tête de cet organisme. Gageons qu'il saura y défendre les intérêts des PME/TPE et aider à les valoriser avec autant de talent qu'il en montre déjà actuellement à la tête de la CCI 65.

 

Repost 0
Published by Jacques Petit
commenter cet article
10 janvier 2017 2 10 /01 /janvier /2017 12:48

Matooma est le leader français de la gestion et de la communication des objets connectés par carte SIM. Son leitmotiv est de simplifier le métier des professionnels du M2M et de l'IoT au travers de multiples offres de connectivité et d'un outil de gestion Machine to Machine unique : le M2MManager. Dans le cadre de nombreux partenariats français et internationaux avec des opérateurs télécoms, SSII et industriels, cette société fournit à ses clients des offres et des tarifs avantageux et des solutions leur permettant d'exploiter leurs parcs objets connectés tout en ayant un interlocuteur unique pour l'ensemble de leurs démarches. Chaque client bénéficie d'un accès personnalisé à la plateformer M2MManager pour commander ses cartes SIM Machine to Machine, gérer à distance ses appareils connectés et générer des statistiques pour optimiser son activité. L'objectif est de rendre la gestion des systèmes M2M centralisée, totalement maîtrisée et transparente.avec un expert dédié en accompagnement.

Cette start-up montpellièraine sort grande gagnante du classement TOP 50 Linkinfluence.com des start-ups françaises les plus citées sur le web social.. Lancée il y a 4 ans et promue à un bel avenir, elle rend tous les opérateurs télécoms compatibles entre eux.

Repost 0
Published by Jacques Petit
commenter cet article
6 janvier 2017 5 06 /01 /janvier /2017 12:08

De nombreuses initiatives sont nées ces dernières années afin de protéger les abeilles car leur population diminue de manière catastrophique. C'est un véritable enjeu de société car elles permettent à 80 % des espèces végétales de se reproduire et sans elles les conséquences seraient dramatiques pour la faune, la flore mais aussi surtout l'homme. C'est un constat que l'ensemble du monde agricole a pu faire et une start-up française - Hostabee - s'est penchée sur l'aspect ergonomique et économique de la ruche connectée.C'est ainsi que via une application mise au point conjointement avec Orange, l'apiculteur peut mainternant connaître en permanence le statut de ses ruches, visiter et agir en priorité sur celles qui sont en alerte. La température et l'humidité sont régulées par les abeilles à l'intérieur de la ruche et l'on croise ces informations avec les données météo. Par exemple, une période de mauvais temps avec une température interne de la ruche trop basse indique que la colonie est faible. Des détecteurs permettent aussi de mesurer les vibrations émises en son sein.et les données transmises sont consultables à distance par l'utilisateur.

Déjà installé sur plusieurs toits parisiens pour suivre les abeilles à distance, ce dispositif s'étend déjà sur plusieurs autres grandes villes comme entre autre Rennes, Caen et Toulouse et permet de gérer des problèmes de vols de ruches, de santé des abeilles ou de pertes d'essaims. Hostabee est déjà connue aux USA, pays très sensible au sort des abeilles, suite à un concours organisé par Business France,,Cela va lui permettre de nouer des contacts avec de grands acteurs américains tels que IBM ou Google qui pourront l'accompagner sur le plan technique et matériel comme c'est déjà le cas en France avec Orange.

Repost 0
Published by Jacques Petit
commenter cet article
6 janvier 2017 5 06 /01 /janvier /2017 11:08

Advantail, expert des centres et des villages de marques, développe, met à niveau, commercialise et gère en permanence un des incontournables réseaux d'outlets en France Il accompagne les marques à intégrer au mieux ce canal de distribution exigeant. Le groupe crée pour le compte d'investisseurs de nouveaux sites à fort potentiel touristique et redéveloppe des centres existants.

Progression de chiffre d'affaires, augmentation de fréquentation, nouvelles enseignes... Les centres de marques gérés par Advantail ont réalisé d'excellentes performances l'année écoulée. Ces résultats sont le fruit de plusieurs facteurs :

- Un management de proximité avec les enseignes (optimisation de la performance, participation aux opérations commerciales...) Ces actions ont notamment permis de générer un accroissement des bases de données clients de 30 %. Les centres ont notamment accueilli plus de 40 nouvelles boutiques sur l'ensemble du réseau dont 3 magasins Galeries Lafayette l'Outlet, présents au Nailloux Outlet Village (février 2016), à l'Usine Roubaix (novembre 2016) et au Channel Outlet Store (janvier 2017) + des enseignes exclusives en centres de marques telles que Bialetti et Schott , la mise en place de nouveaux RV commerciaux comme les "Avant Premières" et "Les Jours Barrés" et surtout la valorisation toute l'année de l'avantage "prix outlet' qui font de ces centres de marques des destinations shopping plébiscitées par les consommateurs.

Par ailleurs, le mois d'octobre 2016 a été marqué par la pose de la première pierre du Honfleur Normandy Outlet, premier village des marques du Grand-Ouest qui verra le jour à l'automne 2917. Parmi les perspectives à venir, figurent le recrutement de nouveaux clients et de nouvelles enseignes pour consolider les résultats déjà obtenus, atteindre une progression de +10 % de fréquentation sur l'ensemble des centres et développer des partenariats avec les acteurs du tourisme local.

Repost 0
Published by Jacques Petit
commenter cet article
6 janvier 2017 5 06 /01 /janvier /2017 10:11

Le Symposium Acteur des Professionnels des Seniors se tiendra le 16 février 2017 au Théâtre des Quatre Saisons à Gradignan, dans l'agglomération bordelaise et devrait accueillir plus de 400 participants. Dédié aux acteurs de la Silver Economie, il favorisera les rencontres pluridisciplinaires sous un format collaboratif ainsi que l'émergence de projets communs autour des seniors.avec :

- 2 thèmes : Biern vivre et Vivre ensemble/Pr'évenir pour mieux vivre

- 6 ateliers collaboratifs

- Un espace exposants

- Des conférences - des instants pitchs start-up - un apéritif speed meeting

- Un concours entrepreneuriat seniors

- Un grand dîner réseau des professionnels des seniors

Programme détaillé du Symposium et des remises de Trophées 2017 sur le site SilverEco.fr Candidatures acceptées avant le 14 février prochain.

 

Repost 0
Published by Jacques Petit
commenter cet article
5 janvier 2017 4 05 /01 /janvier /2017 17:31

Jacques DUVIN, Président de CGPME 65 et F-X BRUNET, Vice-Président der la section Services de la CGPME nationale, Membre du Comité Exécutif National et Président de la CCI de Tarbes adressent à la presse le communiqué suivant  : :

"La prolongation de la grève au sein de la Policlinique de l'Ormeau à Tarbes n'est plus justifiée et doit cesser immédiatement. Ce conflit social a pris racine dans le malaise ressenti par un grand nombre de personnels soignants, tant dans les cliniques que dans les hôpitaux publics. Il est maintenant récupéré et maintenu pour dees raisons dogmatiques et politiques qui risquent de compromettre la pérennité même de l'établissement tarbais. Au terme de négociations au cours desquelles est intervenu un médiateur désigné par l'Etat, la direction de la Polyclinique a consenti des avancées qui placent la revalorisation salariale très au-delà de ce que les pouvoirs publics eux-mêmes sont en mesure de proposer aux agents de la fonction hospitalière.  Il est inconcevable que la CGT refuse ces avancées à la seule fin de faire "plier" le groupe auquel appartient la Polyclinique. Le risque n'est pas nul de compromettre l'avenir même de l'établissement et des cabinets médicaux qui y sont attachés, entraînant ainsi des centaines de suppressions d'emplois. Il est également étonnant que le pilotage de ce mouvement soit accaparé par des fonctionnaires d'Etat ou territoriaux, véritables professionnels de l'action syndicale. 

La CGPME appelle à la responsabilité de chacun des acteurs concernés pour que ce mouvement cesse et renouvelle la solidarité à l'égard de la direction, de l'ensemble des personnels en grande majorité non grévistes et des professionnels de santé dont l'activité est impactée par la situation." 

Repost 0
Published by Jacques Petit
commenter cet article